top of page

A quoi la banque fait-elle attention avant de vous prêter?


A quoi la banque fait-elle attention avant de vous prêter?
A quoi la banque fait-elle attention avant de vous prêter?

Les prêts immobiliers sont accordés par les banques et autres institutions pour financer l'achat, la construction et la rénovation d'appartements, de maisons et de terrains. Le montant emprunté sera remboursé avec intérêts sur plusieurs années. Pour bénéficier d'un prêt, les emprunteurs doivent répondre à certaines exigences et fournir des informations sur leur situation financière.


Cet article explique qui peut demander un prêt et comment les banques examinent les prêts bancaires. Connaître ces informations vous aidera à préparer votre demande de subvention et augmentera vos chances d'obtenir le montant dont vous avez besoin.


Qui peut demander un prêt ?

Toute personne majeure qui souhaite financer l'achat, la construction ou la rénovation d'un bien immobilier peut solliciter un prêt. Les banques proposent différents types de prêts en fonction des différents besoins et circonstances des emprunteurs.

A noter que si un majeur est éligible à une demande de prêt, l'organisme bancaire est libre d'accorder ou de refuser le prêt sans donner de motifs.

Cependant, les emprunteurs doivent remplir certaines conditions pour obtenir ce financement. Si vous répondez aux normes de solvabilité de la banque, vous êtes plus susceptible d'obtenir un prêt avec des conditions plus favorables, comme un taux d'intérêt plus bas.

Que vérifient les banques avant de prêter ?

Si vous souhaitez contracter un prêt, votre conseiller bancaire examinera attentivement vos documents pour déterminer si vous êtes un bon candidat. Découvrez ce que les banques vérifient lorsque vous demandez un prêt et comment elles vérifient vos documents.


Niveau de revenu  

Tout d'abord, la banque confirme le type et le montant de vos revenus. Cela lui permet d'évaluer réellement votre capacité de remboursement.

Les banques considèrent différents types de revenus tels que :


  • Votre salaire et autres revenus de vos activités professionnelles (primes, commissions, etc.)

  • Revenus fonciers (si vous possédez déjà un bien et que vous le louez)

  • recevoir de l'entretien

  • Revenus de biens personnels (intérêts, dividendes, etc.)

  • Outre le montant des revenus, la banque vérifie également sa stabilité. Je suis particulièrement intéressé par la durée de votre contrat de travail (CDI, CDD...) et votre ancienneté dans l'entreprise.

Si vous êtes indépendant, la régularité de vos revenus et la pérennité de vos activités seront vérifiées. Le montant des revenus nécessaires au financement dépend de plusieurs facteurs tels que le montant emprunté, la durée de remboursement et le taux d'endettement. En général, les banques veilleront à ce que vos revenus soient suffisants pour couvrir vos remboursements mensuels, tout en vous laissant une certaine flexibilité pour les autres dépenses courantes.


Ratio d'endettement

Le montant de la dette est un indicateur important pour les banques lors de l'examen des demandes de prêt. Cela correspond au rapport des dépenses mensuelles liées au remboursement du prêt sur le revenu net mensuel.

Pour calculer votre taux d'endettement, vous devez diviser votre coût d'emprunt mensuel par votre revenu net mensuel et multiplier le résultat par 100. Par exemple, si votre coût d'emprunt mensuel est de 2 000 € et que votre revenu net mensuel est de 6 000 €, votre taux d'endettement est de 33 %.

Les banques considèrent généralement qu'un effet de levier maximal de 33 % est acceptable. Cependant, ce seuil peut varier en fonction des circonstances personnelles et des politiques bancaires. Certaines banques accepteront des montants de dette plus élevés tant que vous disposez de garanties solides ou de revenus suffisants.


Reste à vivre

Votre conseiller bancaire vérifiera également vos frais de subsistance restants, les frais courants que vous devez engager en plus des mensualités du prêt que vous sollicitez. Ces frais comprennent :

  • Dépenses de logement (loyer, charges, taxe d'habitation, etc.)

  • Les dépenses énergétiques (électricité, gaz, eau, etc.)

  • Les autres crédits en cours, comme les crédits auto et les crédits à la consommation.

Pour calculer le coût de la vie restant, la banque tient compte de vos revenus et dépenses actuels. En particulier, elle vérifie ses relevés bancaires pour déterminer ses dépenses mensuelles. En règle générale, les prêteurs essaieront de s'assurer que vous disposez de suffisamment d'argent pour vivre une fois que vous avez fini de payer votre prêt mensuel.


Quand est-il de l'apport ? 

Votre propre contribution est le montant d'argent que vous pouvez investir dans votre projet. Vous pouvez le gagner grâce à vos économies, revendre votre ancienne maison ou vous faire aider par vos proches.

Pour les établissements bancaires, il s'agit d'un critère important car il démontre leur capacité à conserver et maîtriser leurs budgets. Cela signifie également moins de prêts et moins de risques pour les banques. Ainsi, plus vous cotisez, plus vous avez de chances d'obtenir un prêt avantageux. Le montant déductible dépend de plusieurs facteurs, dont le prix du bien, les frais de notaire et les travaux prévus. En général, les banques recommandent que vous donniez personnellement au moins 10 % de la valeur de la propriété. Les investissements non contributifs dans l'immobilier sont possibles, mais complexes.


Assurance du prêt

Une garantie attachée à un prêt permet au prêteur de se protéger en cas de défaillance du client. Il existe quatre types de garanties :

  • Le privilège de prêteur de deniers (PPD)

  • La caution

  • L’hypothèque

  • Le nantissement

Caractéristiques du prêt

La banque vérifiera également les caractéristiques du prêt dont vous souhaitez bénéficier. Les critères selon lesquels les banques examinent les prêts à la construction comprennent, entre autres :

  • Montant du prêt, ⁣

  • La durée

  • Taux d'intérêt

  • Type de taux d'intérêt (fixe ou variable).

Situation personnelle de l'emprunteur

Enfin, le prêteur examinera votre situation personnelle et évaluera votre capacité à rembourser le prêt. Votre âge, votre situation familiale, votre emploi et votre solvabilité sont particulièrement importants. Si vous avez déjà contracté un prêt par le passé, le prêteur vérifiera que vous avez rempli vos obligations et que vous n'êtes pas immatriculé à la Banque de France.


Les prêts sont souvent indispensables dans les projets immobiliers d'achat, de construction et de rénovation. Cependant, pour bénéficier d'un prêt à la construction, les emprunteurs doivent répondre à certaines exigences et fournir des informations sur leur situation financière. Maintenant que vous savez un peu ce que les banques recherchent dans un prêt, vous pouvez mieux vous préparer avant de faire une demande et augmenter vos chances d'obtenir le financement dont vous avez besoin pour acheter une maison. 

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page