top of page

Comment faire pour plus de luminosité dans votre salle de bain?


Comment faire pour plus de luminosité dans votre salle de bain?
Comment faire pour plus de luminosité dans votre salle de bain?

En plus de la lumière naturelle, un éclairage électrique dans la salle de bain est également à considérer pour un confort optimal. Pour cela, toute l'attention doit être portée à l'éclairage. Nous vous donnons des conseils pour optimiser l'éclairage de votre salle de bain en seulement 5 étapes.


1- Choisissez la bonne couleur de lumière

Pour éclairer votre salle de bain, il est important de choisir un éclairage qui se rapproche le plus de la lumière du jour. Pour choisir la bonne ampoule, identifiez la température de couleur et l'indice de rendu des couleurs (IRC) sur l'emballage.

Trouvez ensuite la lumière suivante:

  • Blanc chaud: Diffuse la lumière jaune (IRC 80-90).

  • Blanc neutre: Diffuse la lumière naturelle (IRC 90 ou mieux).

  • Blanc froid: Diffuse la lumière blanche vers le bleu (IRC inférieur à 80).


Un éclairage blanc chaud crée une atmosphère chaleureuse, mais il ne capture pas les vraies couleurs naturelles. Il est recommandé de ne pas utiliser comme éclairage principal. Un éclairage trop blanc, en revanche, crée une lumière froide et désagréable dans la salle de bain. 


2- Installez un éclairage puissant

L'intensité de l'éclairage doit également être prise en compte. Exprimée en lux, elle doit être adaptée aux besoins de chaque espace. Par exemple, la salle de bain ne doit pas être aussi lumineuse que le salon ou la chambre.


Dans les salles de bains, un éclairement minimal de 300 lux est recommandé pour l'éclairage général et de 500 lux pour l'éclairage temporaire (comme autour des miroirs), selon l'Association Française de l'Eclairage (AFE).


Attention à la lumière trop vive qui abîme les yeux ! Vous pouvez faire varier l'intensité de votre éclairage grâce à quelques astuces telles que : Plafonnier ou rétroéclairage halogène. Cela donne également à la pièce un aspect design.


Spots encastrés, miroirs éclairés, etc., toutes ces lampes doivent avoir leur consommation électrique maîtrisée. Dites adieu aux lampes halogènes et à incandescence traditionnelles. Choisissez une lampe LED.

Ces lampes se déclinent en différentes puissances et formes, économisent jusqu'à 80% d'énergie et ont une grande durabilité (15 ans). Les lampes éco-halogènes sont énergivores, diffusent une lumière de bonne qualité (IRC 100) et ont une durée de vie de 2 à 3 ans. Enfin, les lampes fluocompactes (ou lampes à économie d'énergie) permettent d'économiser jusqu'à 80 % d'énergie et ont une durée de vie de 6 à 12 ans. Par contre, il faut un peu de temps pour qu'elle brille réellement. 


3- Sélectionnez plusieurs lumières

On suppose que deux points lumineux minimum sont nécessaires pour assurer un éclairage minimum dans toute la pièce. En revanche, il s'agit d'une source lumineuse courante, généralement émise du plafond avec une intensité diffuse. Cet éclairage principal doit être conçu pour être non éblouissant, surtout le matin, et d'une intensité suffisante pour être bien visible à tout moment. Les plafonniers ou suspensions diffusent une lumière directe et douce et sont idéales pour un bon éclairage sans irriter les yeux.


Solutions d'éclairage personnalisées :

Spots intégrés au plafond. En diffusant la lumière uniformément, elle peut couvrir tout l'espace. D'autre part, leur installation nécessite la réalisation de faux plafonds.


Pour ce faire, vous devez répondre à certaines exigences:

  • Des plaques de plâtre hydrofuges (étanches à l'humidité) sont utilisées.

  • Les faux plafonds doivent être installés à au moins 2,25 m au-dessus du sol.

  • Choisissez un appareil de chauffage de type à très basse tension avec une protection IPx7.

Une applique murale ou un spot LED doit être placé au-dessus du miroir.


Bien sûr, ajouter une autre source de lumière si nécessaire n'est pas interdit, et la taille de la salle de bain le permet. Ensuite, vous pouvez casser le code en ajoutant un éclairage d'ambiance près de votre bain ou de votre douche pour une touche décorative et zen. Pour un éclairage parfait et économique, nous vous conseillons de choisir des lampes à économie d'énergie. 


4- Optimisez l'éclairage des miroirs

Afin d'éclairer correctement votre visage et d'obtenir le meilleur look possible, nous vous recommandons une lumière diffuse et uniforme des deux côtés du miroir. Assurez vous que l'éclairage n'est pas trop élevé pour votre tête afin d'éviter de traîner les traits de votre visage. Si vous avez un spot LED sur votre miroir, dirigez le le plus près possible du mur de la salle de bain pour éliminer les ombres sur votre visage.


Comme vous pouvez le constater, la direction et l'intensité de la lumière sont particulièrement importantes pour restituer le plus fidèlement possible l'aspect de la peau et du maquillage.


5- Respect des normes électriques

Dans la salle de bain, l'eau et l'électricité doivent coexister. L'éclairage ne fait pas exception. En fait, le risque d'électrocution est plus élevé dans cette pièce. Ainsi, l'installation des luminaires (spots, appliques…), prises et interrupteurs doit respecter strictement les normes électriques (NFC 15-100). Cette norme mise à jour en 2015 réglemente les salles de bains à trois volumes de sécurité et fixe l'éclairage dans les règles.


  • Volume 0 sans luminaire installé. Cette zone est en contact direct avec l'eau (douche, baignoire).

  • Volume 1 Certains appareils peuvent être installés sous certaines conditions. Basse tension, c'est l'espace directement au-dessus du volume 0 et correspond à la zone de projection d'eau, soit 2,25m.

  • Volume 2 permet l'intégration d'appareils avec des fonctions de protection spécifiques. Cela correspond à peu près à l'espace autour du volume 1 avec une distance minimale de 60 cm.


En fonction de ces volumes, il est impératif d'installer des équipements électriques selon IP. Le soi-disant indice de protection IP nous permet de déterminer l'étanchéité d'un matériau contre divers éléments tels que l'eau et la poussière. Par conséquent, le volume 1 n'autorise que les appareils IPX5. Ce sont des lampes très basse tension fonctionnant à 12V. Le volume 2 recommande les modèles IPX5 et IPX4. 



Envie de refaire la luminosité de votre salle de bain?



Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page