top of page

La garantie de parfait achèvement : comment ça fonctionne?


La garantie de parfait achèvement : comment ça fonctionne?
La garantie de parfait achèvement : comment ça fonctionne?

Comment fonctionne la garantie parfait achèvement (GPA) ?

Selon l'article 1792-2, alinéas 2 à 4 du code civil, le maître d'ouvrage est tenu d'en assurer la bonne exécution. Cette garantie nous oblige, en tant qu'entrepreneur, à corriger les défauts signalés par le client pendant un an à compter de la réception des travaux.

En effet, en cas de litige, le propriétaire peut exercer cette disposition légale pour obtenir une indemnisation.

Que dois-je savoir sur cette garantie construction ? Quels dommages sont couverts par cette garantie ? Concentrez vous sur la garantie (GPA) et ses exigences de mise en œuvre.


Définition de la garantie parfait achèvement

La GPA, est une garantie de construction obligatoire pour les maîtres d'ouvrage. Cela oblige à fournir les marchandises exactement comme spécifié. Pour les propriétaires, c'est sans doute l'allié le plus précieux. Cette garantie vous donne droit à une indemnisation contre les défauts pendant une période d'un an à compter de la date de réception des travaux. Il s'agit d'une garantie qui nécessite une correction immédiate des défauts et défauts, y compris les anomalies découvertes lors de l'inspection en usine et les défauts cachés non découverts lors de l'inspection. Les défauts peuvent être signalés par une réserve mentionnée dans le procès-verbal de réception ou par un avis écrit après réception.


Quel est le délai de la GPA?

Tout dommage, doit être constaté dans un délai maximum d'un an à compter de la livraison, délai au-delà duquel des réparations peuvent être effectuées. En cas de désaccord sur le délai de recours, ils peuvent être exercés aux frais du constructeur défaillant. Vous pouvez financer vos travaux en retenant 5% des honoraires restant dus, ou en souscrivant une assurance responsabilité civile pour vos travaux si le sinistre est de 10 ans.


Dommages couverts par la garantie parfait achèvement

La garantie contre les malfaçons suppose que le logement est parfait à tous égards et n'est pas limitée aux dommages de la nature pendant 10 ans. Une indemnisation pour les dommages sera exigée quel que soit le type ou le degré des dommages. Si des dommages sont constatés sur le gros œuvre, la charpente, les petits travaux ou les éléments d'équipement de la maison, le propriétaire peut demander des réparations.


En d'autres termes, les dommages couverts par la GPA sont tous les dommages résultant de la non-conformité d'un ouvrage aux termes du contrat. Les dommages peuvent être techniques, fonctionnels ou esthétiques. Cela comprend, mais sans s'y limiter, les dommages à la charpente, aux murs porteurs, à l'isolation, à la toiture, à la plomberie, à l'électricité, aux revêtements, à la menuiserie, au VMC et à la plomberie.


Bon à savoir

Les dommages causés par l'usure normale de l'ouvrage ne sont pas couverts par cette assurance. Les propriétaires sont responsables de l'entretien de leur maison et doivent s'assurer que les recommandations du constructeur sont suivies. 


Comment mettre en place des garanties parfait achèvement ?

Si le client constate que le défaut est important lors de l'inspection de réception, il peut refuser de signer le procès-verbal de réception jusqu'à ce que le défaut soit corrigé. Après cela, il demande une réparation rapide et si le délai n'est pas respecté, le propriétaire peut faire appel à un autre spécialiste.


Toutefois, si le vice est découvert ultérieurement, le client doit adresser au promoteur une lettre recommandée avec accusé de réception et demander la remise en état du logement dans les meilleurs délais. En aucun cas, un fabricant ne peut s'opposer à la mise en œuvre du GPA. Il faut répondre dans les huit (8) jours suivant l'envoi de la lettre de demande au Prestataire.


GPA et défaut de réparation

Si le propriétaire ne reçoit pas de réponse, le propriétaire peut poursuivre le constructeur compétent devant le tribunal de district et doit alors verser une indemnité pour le retard des réparations. Enfin, veuillez noter que le travail effectué dans le cadre du GPA et le moment où il est effectué sont déterminés d'un commun accord entre le directeur et le client.


En cas de désaccord, il est impératif de saisir le tribunal compétent. Le tribunal de proximité pour les litiges dont la valeur est inférieure ou égale à 10 000 euros et le tribunal de grande instance pour les litiges supérieurs à 10 000 euros. 

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page