top of page

Un jardin écologique, doit-il être fait par un paysagiste?


Un jardin écologique, doit-il être fait par un paysagiste?
Un jardin écologique, doit-il être fait par un paysagiste?

Pour créer un jardin, vous pouvez faire appel à un paysagiste. Ce dernier utilise des techniques de missions différentes de celles des paysagistes traditionnels. Créer des espaces verts non pollués, utiliser des matériaux durables et respecter la faune et la flore. En d'autres termes, son travail consiste à aménager le jardin du client dans le respect de l'intégration écologique.


Qu'est-ce qu'un jardin écologique ? Le concept de paysage écologique repose sur le fait que l'aménagement du jardin doit se faire dans le respect de l'environnement. Mais il y a trois autres critères importants. L'écosystème doit être en équilibre. Les jardins écologiques sont autogérés et durables. Sans produits chimiques. Concrètement, quand l'expert paysagiste réalise un potager où les plantes sont cultivées selon les principes de la permaculture et qu'on aperçoit par exemple un poulailler, on parle d'un jardin écologique. Vous pouvez également trouver des abeilles dans le même jardin après avoir placé la ruche au milieu du champ ou près de l'avant.


Il remplace toujours les ruches par des hôtels à insectes pour que vous puissiez voir les insectes errer dans le jardin. Les paysagistes peuvent planter des fleurs pour attirer les papillons. Il existe donc différentes manières d'équilibrer la biodiversité.

Pourquoi créer un jardin écologique ?

Grâce aux jardins écologiques, la fréquence des interventions horticoles est réduite. En fait, le but est de rendre certaines parties de l'espace vert dépendantes les unes des autres. Vient ensuite l'autogestion. La meilleure description de ce processus est qu'après avoir appliqué un paillis qui contrôle l'évaporation de l'humidité, arrosez moins que d'habitude car le sol est humide. Cela limite la consommation d'eau.


Plantes soigneusement sélectionnées. Ils doivent être adaptables et capables de se développer sans entretien régulier. Ainsi, le rôle du jardinier est principalement le désherbage et l'arrosage hebdomadaires.


Le jardin écologique est agrémenté d'un écosystème cosy. A cet effet, l'un des atouts de ce style est sa richesse en biodiversité. Vous pouvez trouver des légumes, des fleurs importées, des abreuvoirs et des animaux qui coexistent en synchronisation.


L'impact environnemental est faible. Cela s'explique par le fait que lors de l'entretien les jardiniers n'utilisent pas d'éléments chimiques ni de moteurs thermiques (tondeuses à gazon etc.). Le calibrage est effectué, par exemple, à l'aide d'un sécateur. Et comme les jardiniers ne peuvent pas compter sur les produits chimiques, ils doivent trouver des engrais naturels et organiques (compost). Ils utilisent également des répulsifs naturels.


Quel architecte paysagiste peut concevoir un jardin écologique ?

Si vous croyez aux bienfaits d'un jardin écologique, vous pouvez faire appel à un expert en aménagement paysager pour vous aider à concrétiser votre projet. A noter que le titre d'éco-paysagiste ne se donne pas à la légère. En effet, les professionnels doivent suivre une longue formation académique. Grâce à de nombreuses années d'études, il acquerra une solide expérience dans le domaine de l'écologie. Il est également formé aux méthodes écologiques d'entretien manuel d'un jardin et à l'interaction avec les plantes et les animaux qui y vivent.


Qu'est-ce que le métier de paysagiste ?

Un éco paysagiste possède plusieurs qualités pour exercer le métier. Tout d'abord, il est polyvalent et peut prendre en compte toutes les problématiques du jardin. Il doit aussi s'adapter au résultat final avant de commencer le travail. Il peut ainsi évaluer en amont la qualité de son travail et conseiller au mieux ses parrains.


Ensuite, le travail demande un amour particulier pour la nature. Après cela, il a des connaissances avancées sur les arbres, le jardinage et les plantes sauvages. Il sait aussi comment vivent les insectes et les oiseaux... et le tient au courant des dernières tendances en matière de décoration de jardin et des nouveaux principes écologiques. C'est aussi grâce à la recherche qu'il parvient à améliorer progressivement sa créativité, car son objectif est simple : créer des espaces harmonieux, pratiques et esthétiques pour ses clients. De plus, il sera responsable de tous les aspects de l'opération.


Caractéristiques de la création d'un jardin écologique

Les jardins écologiques reposent sur deux principes : le respect de la vie et le cycle de la nature. Ainsi, si vous suivez ces deux principes, vous aurez un jardin bio qui tire le meilleur parti de ses ressources.


L'emplacement de la plante doit également tenir compte de nombreux facteurs tels que la lumière du soleil, le climat et le type de sol. Si le sol n'est pas fertile, il doit être prétraité pour rééquilibrer la valeur du PH et fournir des nutriments. Les cultures cultivées doivent continuer à s'adapter aux particularités pédoclimatiques locales.


Aménager un jardin écologique, c'est aussi un mode de vie qui conduit à abandonner certaines pratiques néfastes pour le sol, la flore et la faune. Par exemple, pour limiter l'impact environnemental, les architectes paysagistes privilégient les matériaux durables comme le bois massif, le métal et la pierre. Ils sont utilisés pour la fabrication de bancs, de terrasses et de cabanons. Le bois n'a pas besoin d'être traité. Il est extrait sous sa forme brute et récupéré auprès de fournisseurs locaux.


Rien ne se perd dans ce type de jardin, tout est converti en processus de recyclage. Cette dernière peut être réalisée avec tous les matériaux organiques. Par exemple, les déchets d'usine sont recyclés, puis décomposés et renvoyés à la terre. L'eau de pluie est stockée dans des réservoirs dédiés après avoir transité par un système de collecte. Il est ensuite utilisé pour vaporiser les fleurs. 

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page