top of page

Déclaration et permis de construire terrasse en Martinique, Guadeloupe St-Martin, Guyane, La Réunion


Déclaration et permis de construire terrasse en Martinique, Guadeloupe St-Martin, Guyane, La Réunion
Déclaration et permis de construire terrasse

En effet, vous devrez peut-être faire une demande de permis de travail ou de permis de construire auprès de la mairie pour valider votre projet de construction. Vous trouverez ici un guide des règles de construction d'une terrasse ainsi que les procédures et étapes à suivre avant de commencer les travaux. Tout ce que vous devez savoir sur la planification de votre permis de terrasse.


Règles de construction d'une terrasse


Tout travail de construction ou d'agrandissement nécessite généralement un permis de la mairie. Lors de l'installation d'une nouvelle terrasse en bois ou d'une terrasse en béton, les procédures administratives et les permis diffèrent selon le type de terrasse, la zone d'installation et la zone d'installation. En effet, les autorisations vont de la simple déclaration de construire à l'obtention de permis de construire pour les terrasses les plus complexes ou les plus importantes. Les terrasses nécessitant une élévation supérieure à 60 cm nécessitent une déclaration ou un permis de construire, en fonction de la zone à construire. Dans tous les cas, il est conseillé de consulter le bureau d'urbanisme local avant de commencer les travaux. Les procédures diffèrent selon l'approbation de la mairie, la demande de permis de construire et de construire, etc.


Quand faire une demande formelle? Quelles sont les règles à suivre lors de la construction d'une terrasse ? Vous avez besoin d'une demande de travaux ou d'un permis de construire, voici les différentes démarches et autorisations nécessaires selon le type de terrasse que vous réalisez.


Pas de déclaration formelle de la terrasse

S'il s'agit d'une terrasse en bois ou en béton, il est possible de la construire sans demander à la mairie des mesures ou des explications. Dans certains cas, il peut ne pas être nécessaire de demander au préalable une déclaration de travaux ou un permis de construire. Cela est particulièrement vrai pour la construction de terrasses horizontales non couvertes qui reposent directement sur le sol ou sont légèrement surélevées. Ce type de terrasse n'est pas pris en compte dans le calcul de la surface car elle n'est ni fermée ni couverte. Peu importe ses dimensions et qu'il s'agisse d'une terrasse en béton ou en bois.


Donc, si vous construisez une terrasse sans niveau ou légèrement surélevée, ou s'il s'agit d'une terrasse sur le toit ou d'un garage, aucune étape particulière n'est requise. Cependant, vous devez respecter les règles d'urbanisme en vigueur localement. Pour vous assurer que vos travaux sont conformes à votre plan local d'urbanisme (PLU), nous vous conseillons de vous renseigner auprès de la mairie sur la réglementation d'urbanisme applicable.


Déclaration préalable sur une terrasse

Dois-je déposer une déclaration de travaux pour ma terrasse ?Certains projets de construction de terrasses imposent une déclaration préalable de travaux, principalement basée sur deux critères :

Superficie au sol et l'emprise au sol. En effet de ces eux paramètres, une démarche administrative auprès de la mairie afin d'effectuer une déclaration préalable de travaux peut être requis.


Si la terrasse a un toit ou un auvent avec une emprise au sol comprise entre 5m2 et 20m2, une déclaration auprès de la mairie est nécessaire. Pareil pour construire une terrasse sur pilotis d'une emprise au sol inférieure à 20 m2. La déclaration préalable, dans ce cas est obligatoire en fonction de l'emprise au sol et non la superficie de la terrasse.


C'est donc l'emprise au sol de la terrasse et non sa superficie qui impose ces modalités de gestion.

Lors de la construction d'un patio sous un auvent existant, aucune déclaration de construction préalable n'est requise car le patio dans ce cas n'affecte pas l'emprise au sol. Vous pouvez faire réaliser votre terrasse par un professionnel sans attendre.


Permis de construire pour la terrasse

Vous devez demander un permis de construire pour votre terrasse, la loi peut vous obliger à en obtenir un avant de démarrer tout travaux. Cela prend du temps, il faut donc prévoir cette démarche administrative. Cependant, tous les types de terrasses ne nécessitent pas de permis d'urbanisme.

Si la surface au sol de la terrasse auvent dépasse 20 m2, un permis de construire doit être demandé. De même, si l’on construit une terrasse surélevée, ou encore plain-pied avec rez de chaussée mais surélevée par rapport au jardin, il faut déposer un permis de construire si l’emprise au sol est supérieure à 20m2.


Enfin, si la terrasse est un balcon, un permis de construction est également requis, car tous les balcons nécessitent un permis si des modifications majeures sont apportées à l'extérieur du bâtiment.


Démarches administratives par type de terrasse

Un espace extérieur supplémentaire peut être utilisé en créant une terrasse en bois ou en béton. C'est ainsi que l'espace de vie s'étend vers l'extérieur. Selon la configuration de la maison, différents types de terrasses peuvent être construits.

Il peut s'agir d'une terrasse attenante (terrasse plain pied), d'une terrasse sur pilotis (terrasse suspendue), d'une terrasse balcon (terrasse à étage ou surélevée), ou encore d'une toiture terrasse.


La construction de ces différents types de terrasses nécessite des règles et des procédures différentes. En effet, la réglementation pour la construction de terrasses dépend du type de projet à réaliser. Les démarches administratives à accomplir selon le type de terrasse sont :


  • Les terrasses non couvertes plain-pied ne nécessitent pas de procédures d'entretien.

  • Selon l'emprise au sol, une déclaration de travaux ou un permis de construire est requis pour les terrasse de plain-pied avec le sol et couverte avec un auvent ou une toiture.

  • Les terrasses surélevées (pilotis ou sur étage) doivent obtenir un permis de construire. Une déclaration de travaux est requise, sauf pour la construction de terrasses pilotis d'une surface au sol inférieure à 20m2 et un permis de construire si supérieur à 20m2.

  • Les toitures-terrasses sont un cas particulier et la réglementation n'impose pas de démarches administratives, mais il est important de contacter la mairie pour s'assurer que les travaux sont conformes au PLU.

Si une fondation est nécessaire pour stabiliser la terrasse, comme dans le cas des terrasses sur pilotis ou surélevées, un permis de construire est requis dans tous les cas. Pour plus d'informations sur les permis de construire pour les terrasses, nous vous conseillons de vous rendre en Mairie.


Déposer une déclaration préalable de travaux pour terrasse


Comment préparer une déclaration préalable de travaux pour terrasse ? Pour soumettre votre terrasse, vous devez d'abord enregistrer votre projet auprès de la Mairie en suivant les étapes exactes. Les procédures administratives suivantes sont requises pour la déclaration de travaux d'une terrasse.


  • Tout d'abord, vous devez remplir le formulaire Cerfa n° 13703*04, pour les procédures relatives aux démarches de construction et travaux non soumis a un permis de construire portant sur une maison individuelle.

  • Il vous faudra ensuite dupliquer et envoyer le dossier en recommandé avec accusé de réception, ou le déposer à la mairie de la commune où se situe votre logement nécessitant les travaux. La mairie vous délivre alors un récépissé avec un numéro d’enregistrement qui mentionne la date à partir de laquelle les travaux peuvent débuter en l’absence d’opposition du service instructeur.

  • La période d'instruction est généralement d'un mois à compter de la demande. Un extrait de la déclaration précisant les caractéristiques essentielles du projet doit faire l’objet d’un affichage en mairie dans les 15 jours qui suivent son dépôt, durant toute la durée de l’instruction.

  • Vous disposez d’un délai de 2 ans à partir de la date d’obtention pour commencer les travaux. Il faudra faire une nouvelle demande si celle-ci passe sans que les travaux aient commencé.


Les travaux commencés ne peuvent être interrompus plus d'un an. Cependant, si chaque rupture est inférieure à un an et que les travaux réalisés d'une année sur l'autre sont suffisamment importants et conséquents, ils peuvent être échelonnés.


Si vos travaux ont du retard lors du lancement dans le délai de 2 ans ou si vous prévoyez d’interrompre le chantier pendant plus de 1 an, une prolongation de votre déclaration préalable d’1 an doit être effectuée à la mairie et doit intervenir 2 mois avant l’expiration du délai de validité de votre déclaration préalable initiale.


Toutefois, si votre déclaration préalable de travaux de terrasse est rejetée, vous devez demander à la mairie de réviser sa position par courrier recommandé avec accusé de réception dans les deux mois du rejet.


Si cette tentative n'aboutit pas, vous pouvez saisir le tribunal administratif dans un délai de deux mois à compter de la notification du refus par lettre recommandée indiquant clairement les motifs justifiant votre droit à l'évaluation préalable. En revanche, la décision de la Mairie ne donnera lieu à la délivrance d'aucun document à l'issue du délai d'instruction d'un mois et sera considérée comme une décision tacite en l'absence d'opposition à l'issue de ce délai.


Demande de permis de construire de terrasse


Si votre terrasse nécessite un permis de construire, sachez que ces démarches sont plus compliquées et surtout plus longues. Comment faire une demande de permis de construire pour ma terrasse?


Une demande de permis de construire doit être introduite selon les modalités suivantes :


  • Vous devez d'abord remplir le formulaire Cerfa n° 13406*04 pour maisons individuelles et/ou dépendances.

  • Vos dossiers sont à envoyer en quatre exemplaires par courrier recommandé avec accusé de réception ou déposés à la mairie de la commune où le terrain est à construire.

  • La mairie délivrera un récépissé avec un numéro d'enregistrement indiquant quand les travaux peuvent commencer si l'autorité d'examen ne s'y oppose pas.

  • Dans les 15 jours suivant le dépôt du dossier et pendant l'instruction, un Avis de Dépôt de Demande de permis détaillant les principales caractéristiques du projet doit être affiché à l'Hôtel de Ville.


Une fois la demande de permis déposée, les travaux ne peuvent pas encore commencer sur la terrasse. L'attente de l'obtention et de la délivrance d'un permis de construire par la Mairie est indispensable avant le démarrage du chantier. Ne pas le faire peut entraîner des sanctions telles que le refus d'approbation, des amendes et la destruction des terrasses.


Les délais d'instruction généralement :

  • Deux mois pour les maisons individuelles et/ou dépendances.

  • 3 mois sinon.

Si elle est acceptée, la décision de la mairie sera émise sous la forme d'un arrêté municipal. Cette décision sera envoyée par courrier recommandé ou par courrier électronique avec accusé de réception. Toutefois, en cas de refus, vous pouvez, dans un délai de deux mois à compter du refus, adresser une lettre recommandée avec accusé de réception à la Mairie pour reconsidérer la décision.


Là encore, aucune attestation écrite ne sera délivrée à l'issue de la période d'instruction, sur décision de la mairie. Cela indique, en principe, qu'il est conforme au projet décrit dans la demande de permis de construire. Vous demeurez intéressé à demander un permis de construire à la mairie attestant qu'il n'y a pas d'objection à la construction de la terrasse extérieure.

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page